Le marché des obligations : un marché sous tension ?

Le marché des obligations : un marché sous tension ?

Sur le marché financier, celui des obligations est celui qui fait couler le plus d'encre. Cependant, depuis quelque temps, une baisse des investisseurs a été remarquée. La question se pose donc de savoir si certaines tensions sont présentes sur le marché.

Pour avoir quelques éléments de réponses, il faut déterminer ce qu'est cette place et de quoi elle est composée. Il conviendra aussi de jeter un coup d'œil sur le revers de la médaille.

Ce que représente le marché des obligations

Encore compris comme la place de négociation des ce marché est un espace sur laquelle sont émises les obligations. Les obligations sont des titres et des actifs qui sont émis par des entreprises. Ces entreprises, considérées comme étant émettrices, libèrent ces obligations dans un seul but : posséder du financement pour ses activités.

Ainsi, plus le marché financier regorge d'entreprises, plus les obligations seront émises sur ce marché. Actuellement, le cette place financière est la plus importante du marché financier, ceci, parce qu'il voit circuler une énorme quantité de capitaux et de ressources financières.

Les transactions s'y effectuent tous les jours. De ce fait, il regorge d'un peu plus de 600 milliards de dollars par jour, soit plus de 80 % du marché financier.

Ce qui compose le marché des obligations

Vous l'ignoriez sans doute, mais la place sur laquelle se trouvent les obligations est subdivisée en 2. Ainsi, sur cette place, il faut noter la présence du marché dit primaire et celui secondaire.

Le marché primaire

Lorsqu'on parle du marché primaire, il s'agit de la place où les obligations sont réellement émises. De ce fait, si une entreprise est en quête d'emprunt, elle doit se tourner sur ce marché. Toutefois, il faut noter que c'est la place la plus importante sur le marché. Cela se comprend par le fait que les principaux acteurs soient les États. Il n'est donc pas surprenant d'assister à des adjudications de dettes étatiques.

Le marché secondaire

Il s'agit ici, du lieu sur lesquelles sont échangées les obligations, une fois qu'elles soient disponibles sur le marché primaire. Il faut comprendre par-là, que ce marché est uniquement basé sur un principe : celui du gré à gré. Il n'est donc pas étonnant que plusieurs espaces soient considérés comme étant les lieux d'échange.

Les origines des tensions remarquées

Ces origines tendent aux particularités du marché primaire et secondaire. En réalité, le premier est caractérisé par des prix volatils, ce qui jette un sentiment d'insécurité sur le marché. En effet si le prix n'est pas fixe, il peut être manipulé.

Sur le marché secondaire, il existe de nombreux lieux d'échange. Ce qui fait que ce dernier n'est pas centralisé. Contrairement au marché boursier qui lui est centralisé. Ajouté à tout ceci, il y a les risques quant à l'insolvabilité et l'inflation. C'est pourquoi des organisation comme Sunny AM, interviennent.

Une porte de sortie

La meilleure solution pour apaiser ces tensions est la gestion obligataire. Par ce fait, certaines organismes financiers, comme Sunny AM. Ces firmes s'occupent de l'administration des portefeuilles d'actifs indépendants, afin de trouver des alternatives de rendement attractif.