Photo Le guide de l'obligation convertible

Le guide de l'obligation convertible

Obligation convertible

Sur la place d'échange des produits financiers, les obligations existent sous plusieurs formes. Néanmoins, si vous êtes à la recherche d'un titre obligataire bien particulier, vous pouvez opter pour les obligations convertibles. Ce type d'actif présente une caractéristique très intéressante.

Une obligation avant tout

Quel que soit le type d'obligation que vous sélectionnerez, ces dernières constituent des obligations à part entière.  C'est aussi le cas pour les obligations convertibles. Par conséquent, elles sont émises dans un seul but : trouver du financement.

Aussi, elle présente toutes les propriétés des titres de façon générale. Cela signifie que c'est également d'un prêt qui est effectué par l'émetteur. Ce prêt est effectué auprès d'un investisseur qui les achète.

De plus, le principe du remboursement vaut. De manière plus explicite, l'emprunt effectué par l'émetteur doit être remboursé à une date définie entre les parties. Il va également de soi qu'en tant qu'investissement, le remboursement est complété par un taux d'intérêt. Ce dernier est ici dénommé « le coupon ».

Une caractéristique bien particulière

Le critère le plus apprécié lorsqu'on parle d'obligation convertible, c'est comme son nom l'indique, la conversion. Il faut entendre par « conversion », la transformation de l'actif. Ainsi dites, les obligations convertibles sont des obligations qui peuvent se transformer en actions.

Ce processus intervient de façon générale, à l'échéance de l'obligation. Autrement dit, la conversion s'effectue lorsque l'émetteur se doit de faire la rétrocession. De plus, dans le sens où les obligations peuvent se transformer en action, cela signifie qu'elles font partie des titres d'entreprise.

En effet, les titres d'État n'ont pas la possibilité de se transformer en titre de propriété, car l'État n'est pas une entité qui peut être achetée. À ce titre, ce type d'obligation présente un avantage inestimable. Ceci, aussi bien pour l'émetteur que pour l'investisseur.

Les avantages de l'obligation convertible

Il faut se placer ici, à la fois dans la peau de l'émetteur et de l'investisseur pour comprendre les côtés positifs d'une telle obligation.

Du côté de l'entreprise émettrice

En matière d'obligation convertible, le remboursement que se doit de réaliser l'entreprise émettrice est effectué en action. Cette action représente une certaine part de la société. Cela signifie que l'entreprise n'est plus dans la nécessiter de rétrocéder en liquide. Cela veut dire qu'elle bénéficie d'un taux d'intérêt revu à la baisse.

Du côté du porteur

L'investisseur a tout intérêt à convertir les titres de créance en titre de propriété, car cela lui donnera un avantage financier certain. Ceci bien sûr, en cas de hausse de la valeur de l'action. De plus, une fois devenue une action, cette dernière est capable de générer des bénéfices sur le long terme, en raison du principe des dividendes.

Le revers de la médaille

Même cette forme d'obligation à l'air très avantageuse, il y a des inconvénients que vous devez absolument considérer. Étant à l'origine des actifs, il est probable que l'émetteur ne puisse pas rembourser. C'est dans ce cadre qu'il est important de diversifier ses portefeuilles avec Sunny AM.

En réalité, Sunny AM est une entreprise de gestion obligataire, qui, afin de limiter les risques, propose du portage obligataire. Cela vous permettra, en tant qu'investisseur, d'avoir l'assurance de vous faire rembourser les ressources financières qui on fait l'objet de prêt.